L’objectif de l’association est de contribuer à la connaissance des champignons (biodiversité de ce règne, rôle dans les écosystèmes). Des sorties de groupe programmées toute l’année permettent aux adhérents de s’initier à la détermination des champignons. Chaque adhérent peut ensuite faire évoluer ses connaissances en participant aux réunions de travail et en effectuant un travail personnel.
S’agissant de la consommation des champignons, la S.M.C.A se doit d’informer le public sur les risques liés à la toxicité de certaines espèces. Cependant la S.M.C.A n’a pas pour vocation unique d’indiquer la comestibilité ou la non-comestibilité de telle ou telle espèce récoltée.
Comme pour tout un chacun, les activités de la S.M.C.A sont soumises à la réglementation en vigueur (voir ci-dessous).  La cueillette des champignons est une tolérance et non un droit, car les produits du sol appartiennent de plein droit à leur propriétaire. Ce concept s’applique également aux forêts domaniales. Les sorties de la S.M.C.A dans les forêts domaniales sont soumises à l’autorisation de l’ONF.
Pour l’accès aux domaines privés, il est bon de rappeler qu’une autorisation du propriétaire est nécessaire que le domaine soit ouvert ou clos.
Rappelons que l’adhésion à la S.M.C.A ne donne en aucun cas une autorisation d’accès ou de cueillette que ce soit en forêt domaniale, en forêt privée ou en zone protégée (domaines départementaux, parcs…), seulement le droit de participer aux sorties après que la S.M.C.A ait obtenu les autorisations nécessaires.


 

Consignes de récolte dans le cadre des sorties S.M.C.A

Les cueillettes pour la consommation sont interdites.

Se munir d’un panier ou de boites à casiers , d’un couteau, d’un carnet de notes.

Respecter l’environnement notamment sur les lieux des sorties de groupes.

Limiter ses récoltes pour détermination à 1 ou 2 spécimens par espèces afin de préserver la ressource. (Sur le nombre de récolteurs nous aurons suffisamment de spécimens pour la détermination pour peu qu’ils soient récoltés en bon état (pas trop vieux)).

La carte d’adhérent à la S.M.C.A n’autorise pas un accès à des propriétés privées ou à des zones protégées.

Conseils aux consommateurs de champignons

Voir l’arrêté préfectoral du 9 octobre 2017

Proscrire les sacs plastiques pour transporter ses récoltes. (Les sacs plastiques favorisent les fermentations et le développement de moisissures pouvant rendre indigestes de bons comestibles.

Ne pas récolter des exemplaires trop vieux impropres à la consommation et ne pas détruire inutilement des champignons non récoltés (En laissant sur place les spécimens trop âgés, véreux ou impropres à la consommation nous favorisons la reproduction de l’espèce).

Prélever convenablement le champignon, notamment avec la base du pied.

Ne prélever que la quantité suffisante pour un repas. Des repas répétés et rapprochés peuvent conduire à des intolérances.

Respecter les propriétés privées et ne pas y ramasser de champignons sans l’autorisation du propriétaire des lieux.

Respecter les zones et les accès protégés.